Alex Cousseau

Né à Brest en 1974, Alex Cousseau est écrivain, auteur de très nombreux romans et albums pour pour enfants et adolescents.
Après des études d’arts plastiques et de cinéma, il a exercé différents métiers, dont enseignant de cinéma. Depuis 2004, il se consacre à l’écriture.
Il vit aujourd’hui près de Vannes dans le Morbihan.
Ses premiers albums, Je veux être une maman tout de suite ! et Les trois loups, illustrés par Philippe-Henri Turin paraissent en 2002 à l’École des Loisirs. Son premier roman, Tout le monde s’embrasse sauf moi, paraît en 2004 aux Éditions du Rouergue.
Ses albums sont publiés à l’École des Loisirs, chez Sarbacane, Seuil Jeunesse et aux Éditions du Rouergue. Ses romans sont publiés aux Éditions du Rouergue.

Lien externe

 

À paraître à l’automne 2015 :

  • Louison Mignon contre le bandit aux feuilles mortes, deuxième album de la série illustrée par Charles Dutertre aux éditions du Rouergue
  • Charles amoureux d’une princesse, troisième album de la série illustrée par Philippe-Henri Turin aux éditions du Seuil
  • Le pirate et l’acrobate, roman illustré par Max de Radiguès, troisième roman écrit avec Valie Le Gall aux éditions du Rouergue, dans la collection ZigZag

 

Louison Mignon cherche son chiot
Illustrateur : Charles Dutertre
Éditions du Rouergue, Collection/Série : Album – O3/2015
« Je m’appelle Louison Mignon, j’ai six ans et demi. Et toi mon petit chiot tu n’es pas encore né. Tu naîtras bientôt. Pour ton nom, j’hésite encore. » Louison Mignon est chez ses grands-parents, à la ferme. Son grand-père jardine et parle à ses légumes. Louison attends la naissance du petit chien. Mais voilà, la chienne a disparu. Un texte d’Alex Cousseau tout en douceur et en finesse pour aborder l’imaginaire et la sensibilité des enfants. Les illustrations de Charles Dutertre, en deux couleurs nous renvoie à ses images de notre jeunesse où régnaient la simplicité et la légerété…

Le roi des fous / La licorne invisible
coécriture avec Valie Le Gall
Éditions du Rouergue, Coll. Boomerang – 02/2015
Le roi des fous : Sur les îles Féroé, lors d’une sortie en mer avec son père, Emil découvre dans les filets une corne de narval. Pour les pêcheurs du village, elle a le pouvoir d’exaucer un voeu, un seul. Celui d’Emil est de retrouver son grand-père, disparu depuis trente ans…
La licorne invisible : Enid et Nell sont deux soeurs vivant au nord de l’Ecosse. Un jour, sur une place, elles tombent sur une étrange corne. Celle d’une licorne ? Nell en est persuadée, Enid, elle n’y croit pas trop. Mais le vieux monsieur qu’elles croisent parfois au bord de la mer semble avoir sa petite idée…

Charles à l’école des dragons
Illustrateur : Philippe-Henri Turin
Seuil Jeunesse – 09/2010 ; Seuil’issime (poche) 03/2014
Comme tous les dragons de son âge, Charles doit apprendre à voler et à cracher du feu. Mais comment faire avec de si grandes ailes et de si gros pieds ? C’est sûr, Charles est différent. Plutôt que de prendre son envol, il reste désespérément cloué au sol. Plutôt que de brûler son cahier, il le noircit avec des mots, et passe son temps à écrire des poésies bizarres. À l’école, les autres se moquent constamment de lui. Pourtant, il doit bien exister quelqu’un, ici ou là, capable d’aider Charles. De lui faire sortir le nez de son cahier, pour visiter le monde si vaste et rejoindre l’horizon si lointain…
Un album tendre et rigolo, aux illustrations époustouflantes !

Charles prisonnier du cyclope
Illustrateur : Philippe-Henri Turin
Seuil Jeunesse – 09/2012 ; Seuil’issime 01/2014
Revoilà Charles, sachant voler et cracher du feu, pour une nouvelle aventure !
Un album aussi spectaculaire que le précédent dans lequel notre dragon préféré se lance dans le vaste monde… Du grand nord au sud de la Sicile, Charles sillonne la planète. Mais la solitude lui pèse et il souhaite par dessus tout trouver un ami. Sur son chemin, il va croiser toutes sortes de personnages : un morse, un inuit, des coccinelles et surtout le cyclope…
Les illustrations magistrales nous font voyager sur terre et dans les airs, au milieu des champs d’oliviers, sur la banquise éclairée d’aurores boréales… jusque dans la sombre caverne du cyclope !

Charles apprenti dragon
Seuil Jeunesse – 09/2014
Album qui réunit Charles à l’école des dragons et Charles prisonnier du cyclope et qui est accompagné d’un cahier de dessins et de textes inédits signés Charles.

En compagnie des ours : Douze histoires en attendant le printemps
Éditions du Rouergue, Coll. Tic Tac – 10/ 2014
La vie des ours est tout à fait surprenante, la preuve, dans ce recueil d’histoires, pas question de se goinfrer de miel ou de chasser mollement le saumon sauvage !
Ici, on traverse l’océan à la nage avec des bottes pour retrouver un cousin d’Amérique, on fait ses courses au supermarché pour préparer un goûter à ses amis (quitte à se chamailler avec les gendarmes) et parfois, histoire de mettre un peu de piment dans le train-train quotidien, on attaque des randonneurs pour leur piquer leur déjeuner. D’autres se cachent pour éviter de manger des sardines, ont pour voisin un caméléon, deviennent cow-boy, facteur ou poète. Mais tous ces ours ont aussi un point commun avec les enfants. Ils finissent toujours par aller se coucher… ou plutôt hiberner. Bref, Alex Cousseau, en douze courtes histoires qu’il illustre pour la première fois, dresse des portraits drôles, décalés, fantaisistes et plutôt réalistes de nos amis ursidés. Mais surtout, il lève enfin le voile sur leur vie cachée… pour notre plus grand plaisir.

Les frères Moustaches
Illustrateur : Charles Dutertre
Rouergue albums – 10/2013
Dans un pays qui s’appelle la Birmanie, ils symbolisent aux côtés d’Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, la résistance populaire à l’oppression. Depuis plus de vingt ans, ils défient le pouvoir avec une seule arme : le rire.
Au nez et à la barbe des pouvoirs, dans tous les pays du monde existent des bouffons salutaires qui font office de contre-pouvoir, des Coluche, des Desproges, des gens qui font défaut quand ils disparaissent ou quand on les supprime.
Aux yeux des autorités ils sont forcément coupables et découpables. Ici on les appelle les frères moustaches car ils finissent toujours par repousser…

 
Retour Haut de page ↑
 

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.