Editions ANTIDATA


Antidata est une maison d’édition née en 2004, héritière de la revue du même nom, se donnant pour but d’éditer des textes courts, nouvelles mais aussi dialogues, lettres, ou autres. En dehors de ce format court, elle n’a d’autre ligne éditoriale que les goûts et enthousiasmes de ses membres.


Olivier Salaün
Olivier Salaün est l’auteur de nombreuses nouvelles, dont plusieurs ont été publiées dans les recueils collectifs des éditions Antidata.

 

 

 


Il y a un trou dans votre CV
Editions Antidata
A travers 21 entretiens d’embauches fictifs et délirants, il épingle sans en avoir l’air les travers du monde du travail.

 

 

 

 


M, la conscience féline malheureuse
Auteur : Olivier Salaün
Illustratrice : Aurélie Lachèvre

M évolue dans l’espace limité de son logement étudiant, et celui infini de ses espérances amoureuses.
Il vit avec son chat, qui a des problèmes d’identité, et à proximité d’une jolie voisine avec qui il essaie d’établir un contact en déployant toutes sorties de stratégies pour qu’enfin une nouvelle vie commence, pleine de sensualité et d’accomplissement.

 

 

 


Laurent BANITZ
Laurent Banitz est né au cours de l’hiver 1970, année de la mort du général de Gaulle et de Jimi Hendrix, sans qu’aucun rapport précis n’ait pu être établi entre les trois événements.
Quatre décennies plus tard, après une douloureuse piqûre de mouche, il décide de se mettre à l’écriture, conscient que l’immortalité est à ce prix.
Ses modèles en littérature ont souhaité conserver l’anonymat.

 


Petit ailleurs. 14 nouvelles sur la cabane (Broché)
Collectif : Laurent Banitz, Benoît Camus, Guillaume Couty, Thierry Covolo
Editions Antidata – Novembre 2017

Recueil collectif de 14 nouvelles sur le thème de la cabane. Trois cabines de plage hantées par des souvenirs, une cabane à outils qui recueille une jeune fugueuse, une cabane dans les arbres hébergeant les tensions d’une famille en vacances, une épouvantable hutte sur une planète-prison, un soupirail au sous-sol d’un immeuble en chantier où se rencontrent un gamin et un sans-logis, une cabane de jardin ouvrier, une cabane psychanalytique, une cabane en ruine, une cabane magique de bluesmen, une cabane juridique et une cabane conceptuelle.


Parties communes
de Laurent BANITZ, Benoît CAMUS, Louise CARON, Guillaume COUTY, Anne-Céline DARTEVEL, Jean-Claude LALUMIERE, Malvina MAJOUX, Gilles MARCHAND, Arnaud MODAT, Pascale PUJOL, Murielle RENAULT, Christophe SEGAS
Editions Antidata – Octobre 2016

Comment peut-on être voisin ? Et comment peut-on persister dans cet état avec un entêtement qui confine à la provocation ? Et cependant, si l’on y réfléchit bien, ne sommes-nous pas tous le voisin de quelqu’un ? Qui peut en effet se targuer de n’avoir jamais été surpris à voisiner avec ses semblables ? Les auteurs de ce recueil tentent, chacun à leur manière, d’échapper à ces questions, en noyant le poisson de façon plus ou moins habile.
D’après nos sources, aucun d’entre eux n’a jamais participé à une fête des voisins. Ils ne savent donc absolument pas de quoi ils parlent.


Au-delà des halos
Editions Antidata – Octobre 2015
Les neuf nouvelles qui composent ce recueil mettent en scène des personnages soudainement confrontés à des situations très paradoxales, quand elles ne sont pas franchement inconcevables. Par petites touches souvent pleines d’humour, Laurent Banitz dépeint, entre autres, le trouble d’un homme qui doit annoncer à ses proches qu’il est mort depuis plusieurs jours, la gêne considérable d’un acteur porno catapulté dans le cinéma d’auteur, ou la dérive d’un médecin de campagne happé par le délire hallucinatoire d’un de ses patients. On n’est jamais loin de l’éclat de rire, et pourtant, tout cela reste vaguement inquiétant.

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.