François BEGAUDEAU

©Droits réservés

François Bégaudeau est né en 1971 en Vendée. Il a publié neuf romans depuis 2003 aux éditions Verticales : Jouer juste, Dans la diagonale, Entre les murs (prix France Culture-Télérama 2006; adapté au cinéma par Laurent Cantet, Palme d’or Cannes 2008), Fin de l’histoire, Vers la douceur, La blessure la vraie, Deux singes ou ma vie politique et La politesse. Son dernier roman, Molécules, est paru en août 2016. Chez d’autres éditeurs, il est également l’auteur d’une fiction biographique, Un démocrate, Mick Jagger (Naïve), d’un recueil de récits sur la maternité, Au début (Alma), d’un abécédaire, D’âne à zèbre (Grasset), de plusieurs pièces de théâtre et de divers essais : Une année en France (Gallimard, avec Oliver Rohe et Arno Bertina), Antimanuel de littérature et Tu seras écrivain mon fils (Bréal), Parce que cela nous plaît (Larousse, avec Joy Sorman). Il est aussi critique littéraire et de cinéma, notamment dans le magazine Transfuge.


Molécules
Verticales  – Parution : 05-2016

«Le photographe s’accroupit pour cadrer serré Jeanne Deligny. Les trois premiers clichés le laissent insatisfait. L’angle optimal se cherche encore. Pourtant les visages c’est ce qu’il préfère shooter. Il n’a pas déjeuné, c’est sa faim qui le déconcentre. Il s’écarte pour que le capitaine Brun examine de près la plaie béante au cou et les joues lacérées. À première vue, trois fois une joue, deux fois l’autre. À confirmer. Un sillon monte jusqu’à la tempe, un second balafre le front. Sans cela elle serait jolie. L’était il y a une heure. L’est encore malgré les yeux exorbités de qui s’est vu mourir.»


La politesse
Collection Verticales, Gallimard – Parution : 05-03-2015

«La Voix du Nord demande si les deux auteurs se sentent particulièrement concernés par le thème de ce soir, Écrire la vie.
Nous nous sentons particulièrement concernés. Nous ne voyons pas ce que nous pourrions écrire d’autre.
En poussant un peu, nous pourrions démontrer qu’écrire la vie est un pléonasme.
– Mais est-ce que ce n’est pas voué à l’échec?
Nous pensons que si. Nous persistons néanmoins dans cette gageure. Nous serons bientôt au Salon du livre.»


Un démocrate : Mick Jagger 1960-1969
Parution : 20-03-2014

«La vérité, c’est que Mick Jagger est né en 1960 et mort en 1969. Né au printemps 60, et mort le 6 décembre 69. C’est précis, c’est daté, c’est du document, ça se vérifie dans mes registres. Vous ne le saviez pas, moi je le sais. Sur Mick Jagger je sais tout. Rien lu rien étudié, compulsé nulle archive, dépoussiéré nul cadastre, déterré nulle relique, je sais tout. Et d’abord ceci : qu’il est né en 1960 et mort en 1969. Et je dirai comment.
Comment il vécut, comment il est mort.»

 

 

Liens externes

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.