Jacques MAZEAU

© Editions L’archipel

Né en 1949 à Paris mais d’origine bourguignonne, Jacques Mazeau, ancien conseiller municipal de La Charité-sur-Loire, scénariste de BD, est l’auteur de nombreux romans primés et adaptés pour la télévision dont Le Bâtard et la Colombe (Plon, 2000), Le Pont de l’aigle (Lattès, 2000), L’Or des Maures (Lattès, 2002). Les éditions de l’Archipel ont publié trois volumes dans la collection « Trio » : Le Pré aux corbeaux (2010), La Ferme d’en bas (2010) et La Rumeur du soir (2011), ainsi que les quatre volumes de sa suite La Ferme de l’enfer (2008), Le Vent de la colère (2010), Amères récoltes (2011), Le Retour des hirondelles (2013).
(Source : l’Archipel)

Lien externe

http://www.editionsarchipel.com/auteur/jacques-mazeau


Les âmes obscures
Libra diffusio – Janvier 2017

Dans le Causse noir, Céline, séduisante avocate parisienne, doit renouer avec ses racines pour retrouver son père, Pierre, porté disparu. Mais les retrouvailles avec sa famille sont tendues, tout comme ses relations avec David, policier venu de la capitale en charge de l’enquête et ancien petit ami. Derrière les murs épais des bergeries, des secrets sont prêts à éclater. Permettront-ils à Céline de répondre à la question qui l’obsède : qui est réellement Pierre ? Un roman ténébreux, emprunt de mystères.

 


Fleur au fusil
L’archipel – avril 2014

10 mai 1914. Dans ce coin de la Nièvre, les élections législatives, les déclarations belliqueuses de Poincaré et les rumeurs de guerre avec l’Allemagne ne sont pas encore au cœur des préoccupations.
Pour Joseph Pernay, agriculteur, l’événement du jour est d’une autre portée et vient d’avoir lieu dans le grenier de La Bernotterie : sa femme Angèle prise sur le fait avec Augustin, le colporteur ! Quant à son beau-frère Eugène, riche mécanicien à Corbigny, une révélation bien différente vient de le frapper dans le seul bobinard des environs : Adélaïde, la fille « adoptive » de la tenancière, s’est sincèrement éprise de lui ! Sa femme Louise, croit-il, n’en sait rien, mais bien sûr, il se trompe…
Il y a aussi Octave, le fils du maire, qui découvre l’amour avec Jeanne, puis Henriette et Lucien qui s’aiment malgré leur différence d’âge… Et, tandis que chacun et chacune ne pense qu’à son quotidien, son plaisir et sa réputation, une seule affaire captive les habitués du Canon des Bertranges, le bistrot du village : qui a sauvagement poignardé Antonine, la jeune institutrice ?
Fleur au fusil raconte cette microsociété, quelques semaines avant et après le début de la guerre.


Le retour des hirondelles
L’archipel – Juin 2013
De Borée
Poche 2017

1943 : trois ans déjà que les Allemands sont entrés à La Charité-sur-Loire. Le domaine de la Vernière est devenu le QG de l’armée allemande d’occupation.
Emma, sa propriétaire en a été dépossédée au profit de Marie, son amie devenue collabo, qui a épousé Klaus Mayer, le commandant de la place.
De son côté, Emma reprend le café de la Poste à Donzy et entre dans la Résistance, tout en entretenant une relation amoureuse avec Paul, le chef de réseau.
Au fil des mois, contre toute évidence, certains collabos, tels Blanchard, le notaire, ou Armand, l’ancien ouvrier agricole qui a juré la perte d’Emma, continuent de miser sur la victoire de l’occupant, alors que Marie commence à douter d’avoir fait le bon choix…
Le jour de la Libération, chacun, au regard de ses choix, devra rendre des comptes, payer ses erreurs ou se racheter.

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.