Jean-Hugues Lime

Jean-hugues Lime

© Yannick Blaser

Né en 1958 à Montfermeil (93), Jean-Hugues Lime est écrivain et comédien.
Il publie son premier roman, La fête des Nerfs, en 1998.
Suivront d’autres romans parmi lesquels un roman noir, Journal authentique d’un assassin (2000),
trois romans historiques très documentés : Le Roi de Clipperton (2002, Prix Botul 2004), La Chasse aux enfants (2004, Prix Jean Meckert-Amila 2005 du meilleur livre d’expression populaire et de critique sociale, décerné lors du Festival d’Arras) et Mangrareva (2008) ; et un roman cocasse, Comment je suis devenu Jacques Brel (2011).
J-H Lime est également comédien.
Un aversion profonde pour l’école et un don certain pour faire rire les gens, l’ont décidé très jeune de travailler dans le spectacle d’humour. Il a écrit de nombreux sketches, s’est fait connaître en passant dans les émissions populaires de la télévision et s’est produit en solo sur scène, notamment au Point-Virgule dans les années 90.
Parallèlement, il s’est intéressé un temps au cinéma en tant qu’acteur, scénariste et réalisateur principalement de courts et moyens métrages.
En 2015, il publie son dixième roman, L’enfant en fuite, dont il propose des lectures suivies de discussion. Il signe et joue une comédie, Le soleil de Lataupe, une création pour le festival off d’Avignon. Réflexion drôle sur le « métier », la passion et la folie d’écrire.

Liens externes

  • un article à propos de L’enfant en fuite sur le site froggy’s delight
  • Les livres de J-H Lime sur le site des éditions du Cherche midi
    •  

      L’enfant en fuite
      Le cherche midi – 05/15
      Paris, juillet 1942. Lazare Tcherkowitz, 13 ans et demi, assiste depuis sa cachette à la rafle de toute sa famille. En une seconde, le voilà seul au monde.
      Dans sa tanière de fortune, il s’immerge dans son livre de pirates en rêvant à un mystérieux diamant noir caché dans la crypte d’un vieux château de la côte bretonne, à Brec’h Helien. En danger dans son appartement, affamé, il doit fuir. Il pense naturellement à la Bretagne, à se diriger vers ce petit port de pêche où il allait avec ses parents passer ses vacances… Brec’h Helien. Un long voyage initiatique commence. Les adultes, qu’ils soient flics ou miliciens, sont tous à ses trousses. Seul, un garçon de son âge, Fernand, rencontré au cimetière Montparnasse où tous deux se cachaient, deviendra son ami…
      Des geôles parisiennes à Rennes, le Bezen Perrot, fameuse milice bretonne pronazie, en passant par le bagne d’enfants de Belle-Île-en-Mer, Lazare marche vers son destin. Enfin parvenu à Brec’h Helien, il rencontrera de vrais pirates modernes, un réseau de résistants bretons qui, sur le pied de guerre, préparent en hâte la Libération. Vont-ils l’aider à retrouver le diamant noir ?

       

    Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.