Jean-Louis Crimon

Jean-Louis CrimonJournaliste, dans une autre vie, presse écrite et radio (Courrier Picard, France Inter, France Culture), et Maître de conférences à l’université de Picardie Jules-Verne d’Amiens, Jean-Louis Crimon a ensuite été bouquiniste, quai de la Tournelle, à Paris, histoire de rendre à la Seine tous les bonheurs de lecture que la Seine lui a donnés.
De septembre 2011 à janvier 2012, il a été faguo Laoshi, professeur de français, à l’Université normale du Sichuan, à Chengdu, en République Populaire de Chine. Il y a rêvé et composé son dernier roman, Du côté de chez Shuang, dédié à Liu Xiaobo.
Jean-Louis Crimon a reçu le prix Tristan-Bernard pour Verlaine avant-centre (2001), son premier roman. Il a également publié Rue du Pré-aux-chevaux (2003) et Oublie pas 36 (2006), tous publiés aux éditions du Castor Astral.
Il est également l’auteur de deux ouvrages sur le chanteur Renaud.

 

Jean-Louis Crimon, Du côté de chez ShuangDu côté de chez Shuang
Éditions du Castor Asral, coll. Escales des Lettres – janvier 2014
Boris Vian a écrit L’Automne à Pékin, mais ça ne parle ni d’automne ni de Pékin. L’auteur de ce roman a voulu écrire L’Automne à Chengdu, et que ça parle un peu d’automne et un peu de Chengdu. De Confucius aussi. De Mao. Des pandas. Du pays du capitalisme rouge. De l’empire du Milieu devenu l’empire des Extrêmes. De la Chine d’aujourd’hui et de la Chine d’autrefois.
Baroque. Loufoque.
Poétique. Politique.
Désopilant, et tombant pile pourtant.
Love Story asiatique et chimérique. Onirique et ironique.
D
u côté de chez Shuang est un roman d’amour et d’humour. Humour débridé. Un amour unique au pays de la multitude.

 
Liens externes

 

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.