Jean-Louis Serrano

Photo Droits Réservés

Photo Droits Réservés

Jean Louis Serrano est né en Algérie en 1946. Son enfance s’est déroulée dans ce pays qui traversait huit années de maintien de l’ordre et de pacification. Il en est parti en 1962, aux premiers jours de l’indépendance. S’il garde son nom pour signer ses romans noirs, il choisit le pseudo de Jean-Louis Desforges pour publier ses romans du terroir. Fortement marqué par ses lectures des écrivains naturalistes, Jean-Louis Serrano/Desforges est un fin observateur de la condition humaine. Grand lecteur et passionné de Giono, Maupassant, Zola, Steinbeck ou Faulkner, il se distingue par un attachement aux valeurs humanistes et à la terre. Les deux soeurs, son quatrième roman aux éditions De Borée, reflète parfaitement cet état d’esprit et témoigne d’une rare maîtrise de l’art romanesque.

Des noces noires

Des noces noires
Editions De Borée – Septembre 2016

Laure, officier de police de 36 ans, s’est jurée de trouver les auteurs de l’attaque à main armée qui a handicapé à son père, alors policier. Elle fait équipe avec François, un enquêteur désabusé qui souffre de la disparition de son épouse et de l’abandon de son fils. Ensemble, ils cherchent le coupable de la mort de plusieurs étudiants dont les corps démembrés sont retrouvés à travers la ville.

Les deux soeurs

Les deux soeurs
Editions De Borée – Mai 2016

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en France, Liesa, une petite Juive autrichienne, est confiée à la famille Millet sous le nom de Lisette. Elle se rend au collège sous la protection d’Annie, sa nouvelle grande soeur, mais ne tarde pas à être confrontée à ses origines. ©Electre 2016

La ferme des solitudes

La ferme des solitudes
Editions De Borée – Avril 2015

En fuite depuis qu’elle s’est séparée de son fiancé, Léa erre de village en village. Elle est accueillie à la ferme des Solitudes par l’énigmatique Catherine, qui se morfond dans son amour pour son beau héros, Esprit Rochebrune, jamais revenu du front. Très vite naît entre les deux femmes une grande complicité. Un soir de bal, elles rencontrent des bûcherons, Émile et Guido. Réussiront-ils à donner un renouveau à la vie des deux fermières ? Il faudra alors lever le voile sur bien des malheurs et des secrets qui entourent leur existence.

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.