Jérôme ATTAL

©Astrid di Crollalanza

Jérôme Attal est l’un des paroliers les plus prisés de la scène musicale française (Vanessa Paradis, Jenifer, Florent Pagny, Johnny Hallyday, Michel Delpech). Il est également l’auteur d’une dizaine de romans dont Pagaille monstre (2009), Folie furieuse (2010), L’Histoire de France racontée aux extraterrestres (2012), chez Stéphane Million éditeur, Presque la mer (2014), chez Hugo Roman, Les Jonquilles de Green Park (2016), qui a reçu le prix du roman de l’Île de Ré et le prix Coup de coeur de la Griffe Noire au salon de Saint-Maur en Poche, et L’Appel de Portobello Road (2017), aux Éditions Robert Laffont.
Son dernier roman 37, étoiles filantes, paraîtra chez Robert Laffont en Août 2018

Liens externes :
https://www.jerome-attal.net/
http://www.le-label-dans-la-foret.com/livres-disques/le-goeland-qui-fait-miaou/
www.facebook.com/jeromeattal


37, étoiles filantes
Editions Robert Laffont – 18 Août 2018
Sous le ciel étoilé de Paris, un jour de 1937, Alberto Giacometti n’a qu’une idée en tête : casser la gueule à Jean-Paul Sartre ! C’est cette histoire, son origine et sa trépidante conclusion, qui sont ici racontées.
« Grognant dans son patois haut en couleur des montagnes, Alberto a déjà fait volte-face. Il est à nouveau en position sur le trottoir. Scrutant les confins de la rue Delambre. Pas du côté Raspail par lequel il vient d’arriver, mais dans l’autre sens, en direction de la station de métro Edgar Quinet. Rapidement, il repère la silhouette tassée de Jean-Paul, petite figurine de pâte à modeler brunâtre qui avance péniblement à la manière d’un Sisyphe qui porterait sur son dos tout le poids du gris de Paris et qui dodeline à une vingtaine de mètres de distance, manquant de se cogner, ici à un passant, là à un réverbère. “Ah, te voilà ! Bousier de littérature ! Attends que je t’attrape, chacal !” »
Une comédie tourbillonnante constellée de pensées sur la création et de rencontres avec des femmes espiègles, mystérieuses et modernes.


Le Goéland qui fait miaou
Le label dans la forêt – Octobre 2017
Sur un bord de mer, où les toits des maisons sont le terrain de chant des goélands, avec les vents marins comme complices, Kino, bébé Goéland, va vivre une aventure-road-trip à pattes – à travers un jardin.
Kino ne sait pas encore voler, c’est comme ça qu’il va d’abord apprendre à faire miaou ! Il doit échapper au vilain voisin monsieur Orbide, qui en veut aux goélands. Il va rencontrer certains habitants du jardin qui lui démontreront « qu’on apprend toujours beaucoup des autres » : un ver universaliste, une tortue individualiste, un hérisson amoureux, et surtout une géante prénommée Cordélia, l’enfant qu’il n’oubliera jamais.


L’appel de Portobello Road
Pocket – Mars 2018
C’est un vieux téléphone à cadran, chiné à Londres, à Portobello Road. La sonnerie surprend Ethan au milieu de la nuit. Au bout du fil, ses parents : « Dis à ta soeur qu’on pense à elle tous les jours. » Rien que de très normal, sinon qu’il est un peu tard pour téléphoner aux gens. Que les parents d’Ethan sont morts depuis deux ans. Et que jusqu’ici il se croyait fils unique…
Pour ce compositeur de chansons, c’est le début d’une quête à la recherche de cette soeur inconnue, tombée du ciel. Une aventure peuplée de pom-pom girls tchèques, de tartes au riz et de porcelaine anglaise. Une fuite en avant pour réparer les fêlures de la vie.
Car, comme dirait le photographe Robert Doisneau, l’essentiel est d’avancer avec le sourire dans la vie pour attirer la bienveillance du hasard.


Les jonquilles de Green Park
Pocket – Juin 2017
Londres, 1940. Chez les Bradford, le Blitz n’empêche pas la vie de continuer. Ni le père d’inventer des choses les plus farfelues (un tatou géant !), ni la mère de pédaler jusqu’à son usine en chantant sous les bombes, ni la sœur de tomber amoureuse, encore et encore, de Clark Gable… Quant à Tommy, 13 ans, il ne vit que pour rigoler avec les copains, se gaver de comic books, et considérer Churchill comme une sorte de Superman-sur-Tamise. Noël approche, les sirènes hurlent. Reverra-t-il un jour fleurir les jonquilles de Green Park et, surtout, les si jolis yeux de Mila Jacobson ?


Aide-moi si tu peux
Pocket – Novembre 2017
Qu’est-ce qui relie le crime odieux de ce banquier de la Défense qu’on vient d’étrangler avec une corde de guitare à une jeune youtubeuse des Yvelines disparue sans laisser d’adresse ?
C’est ce que va tenter de comprendre le capitaine de police Stéphane Caglia. Sa spécialité ? Les années 80. Il ne peut pas résoudre une énigme sans fredonner Je te donne de Jean-Jacques Goldman ou penser à Valérie Kaprisky dans L’Année des méduses.
Alors quand, épaulé par une jeune inspectrice anglaise, il va être mis sur la piste d’un tueur en série fan des Beatles, avec ses méthodes de flic moins Sergent Pépère que Dirty Harry, l’enquête va prendre une tournure totalement twist and shouts…

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.