Lancelot Hamelin

Lancelot Hamelin

Né en 1972, Lancelot Hamelin est écrivain.
Auteur de théâtre et romancier, il a récemment commencé un travail d’écriture sur le réel, journalistique et non-fictionnel, par des collaborations avec des magazines et des revues (les Inrockuptibles, Vacarme, Libération, 491, Institutions… )
Son premier roman, Le Couvre-feu d’octobre, a été publié en 2012 (Gallimard, coll. L’Arpenteur) et lors d’une résidence d’automne en 2013, il a finalisé le manuscrit de son deuxième roman, Les Balades de JFK, qui sera publié en janvier 2015 chez le même éditeur.
Ses textes de théâtre sont édités chez Théâtre Ouvert et chez Quartett.

Il a collaboré avec différents metteurs en scène (Mathieu Bauer, Frédéric Maragnani, Éric Massé, Christophe Perton), notamment au Théâtre Ouvert de Paris, aux Subsistances de Lyon, et à La Comédie de Valence, et avec le réalisateur Jacques Taroni pour une création radiophonique.
Il est auteur du collectif artistique de la Comédie de Valence.
En 2013, il a été invité à participer en tant qu’auteur au Director’s Lab organisé chaque année pour des metteurs en scène par le Lincoln Center de New York, dans le cadre du thème « Un rêve d’auteur : une pièce passe de la page à la scène ».

 

Lancelot Hamelin, Le couvre-feu d'octobreLe couvre-feu d’octobre
Gallimard, coll. L’Arpenteur – 08/2012
Octavio, jeune Français d’Oran, en Algérie, vit une passion avec Judith. Mais l’été 1955, il doit tout quitter pour rejoindre Paris afin d’y suivre ses études universitaires. Lasse de l’attendre, se sentant abandonnée, Judith se jette dans les bras du frère aîné d’Octavio et l’épouse. En 1957, le couple débarque à son tour en métropole. Alors qu’Octavio s’engage dans la lutte clandestine aux côtés du FLN, son grand frère, qui est policier, choisit le camp de l’OAS. Dès lors, la tragédie est scellée entre ces trois-là, qui, malgré leurs trahisons, les querelles et tout ce qui les sépare, continuent de s’aimer en secret…
Avec ce roman d’amour somptueux, qui s’inscrit dans la lignée de L’adieu aux armes d’Ernest Hemingway, Lancelot Hamelin nous fait revivre les violences de la guerre d’Algérie qui ont été commises sur le territoire français, notamment à Paris, en veillant à montrer les crimes et les tourments de deux camps.

 

Lancelot Hamelin, Riding hood, Ma Betty BoopRiding hood suivi de Ma Betty Boop
Avant-propos de Caroline Guiela NGuyen
Éditions Quartett – 2014
Après avoir descendu Grand’Ma
Ginger Red
Est parti avec Wolff
La carabine sur la lunette arrière
En route au-delà des frontières
On en a fini avec Grand’Ma
Le monde est à celle qui a butté Grand’Ma
Le monde est à celle qui s’est donnée à Wolff
Un texte à mi-chemin entre le conte du chaperon rouge plus que modernisé et le road-movie à l’américaine.

 
Liens externes

 

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.