Lionel Olivier

Photo Droits Réservés

Photo Droits Réservés

Né à Bertry en 1949, Lionel Olivier a effectué ses études, de la sixième à la terminale, au lycée Paul-Duez, à Cambrai, où il passe un bac « philo »… en 1968. Il entreprend ensuite des études supérieures de lettres avant de rejoindre la police nationale où il effectuera toute sa carrière. Inspecteur de police à Dieppe, il y reste quinze ans et y devient inspecteur principal. Puis il arrive à Auxerre en tant qu’adjoint au directeur départemental de la police urbaine, avec la fonction de chef de l’unité de police judiciaire et administrative. C’est au poste de commissaire central adjoint qu’en 2006 il achève sa carrière. Commence alors, celle d’écrivain…
Aux Editions Nicole Vaillant, il publie Passé Boomerang en 2012, puis La petite-fille du forçat et L’enfer des damnés en 2014. Il est le lauréat 2016 du Prix du Quai des Orfèvres pour son ouvrage Le crime était signé, publié chez Fayard. Lionel Olivier excelle à révéler les coulisses d’une enquête, à mettre en scène avec émotion les doutes des policiers comme l’énergie recouvrée du « 36 ».

Lien externe
Lionel Olivier lauréat du prix du Quai des Orfèvres – La Voix du Nord – 12 janvier 2016

Le crime était signé
Le crime était signé
Editions Fayard – Novembre 2015

À peine seize ans, cette gamine retrouvée nue, étranglée près du cimetière… Et ces pervers qui s’exhibent entre les tombes… Et ce fumier qui croit séquestrer l’innocence qu’il a perdue…
Morte d’avoir trop ou mal aimé ?
Des halls de banlieue, zones de non-droit, à la propriété somptueuse d’aristocrates au-dessus des lois, la Crim’ est malmenée, impuissante à répondre au drame des parents ! Alors que l’ADN reste muet, un témoin « signe » une vérité singulièrement humaine…

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.