Marion MULLER-COLARD

 

 

 

 

 

 

 

Marion Muller-Colard est née en 1978 à Marseille. Après une enfance drômoise, une adoption alsacienne et un doctorat de théologie, elle publie son premier roman pour la jeunesse Prunelle de mes yeux, aux éditions Gallimard. Suivent des récits et essais théologiques aux éditions Labor et Fides (L’Autre Dieu, prix Ecritures et Spiritualités et Prix Spiritualités d’aujourd’hui, Le Complexe d’Elie…), et des contes philosophiques aux éditions Les Petits Platons. En 2016 paraît chez Gallimard son second roman pour la jeunesse, Bouche cousue (collection Scripto).

 

Wanted Louise

Gallimard, collection « Sygne », mars 2020

Wanted Louise est un avis de recherche.

Celle qui le lance, Chris, est écrivaine, mère et grand-mère, dans l’ordre de ses priorités. Depuis que sa fille Louise a disparu, quittant son foyer sans explication, Chris se retrouve flanquée de deux petits-fils et d’un gendre désemparé. Alors qu’elle se débat avec ses nouvelles obligations, Ludmila fait irruption dans sa vie. Cette vieille femme étrange est venue lui confier son histoire, celle d’une adolescente qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, est poussée dans la Résistance par sa mère. Le récit de Ludmila éveille chez Chris un irrépressible besoin d’enquêter et de raconter.

Roman à suspense en même temps que portrait sensible de femmes fortes, Wanted Louise confirme le talent de Marion Muller-Colard pour dire la complexité du sentiment maternel et la difficulté à communiquer avec ceux qu’on aime.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jour où la durance
Editions Gallimard – Octobre 2018

«Tout le monde n’a pas le don des larmes». Bastien est mort dimanche et Sylvia, sa mère, aimerait croire que cela ne change pas grand-chose. Car Bastien, lourdement handicapé, n’a jamais pu parler ni adresser un regard à quiconque. Alors que passent les premiers jours sans lui, une pluie diluvienne gonfle les eaux de la Durance voisine. Chez Sylvia aussi, la part sauvage menace de déborder à mesure que les souvenirs familiaux affluent.

À travers un récit bouleversant, Marion Muller-Colard questionne le sens de l’amour filial, emportant son lecteur vers des rives inattendues.

 

Lettre à Lucie

Gallimard, Collection « Tracts » (Série « Tracts de crise » n°42), avril 2020

« Dans cette étrange période, où est relégué au second plan ce qui ne relève pas de la survie, je crains que votre message ne passe inaperçu, Lucie. Sans doute participez-vous à sauver des vies, vous aussi. Mais ce que je sais de vous, et qui me touche au plus haut point, c’est que vous cherchez aussi à sauver des morts. »
Marion Muller-Colard

Bouche cousue

Gallimard Jeunesse, Collection « Scripto », 2016

Dans la famille d’Amandana, la propreté irréprochable n’est pas qu’un métier. C’est un mode de vie. Rien qui dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du cœur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ?

Prunelle de mes yeux

Gallimard Jeunesse, Collection « Folio Junior », 2011, nouvelle édition 2019

Il faut dire aussi qu’on m’a appelée Prunelle. Et après, on s’étonne que je fasse une adolescence précoce. Quatorze ans, d’ailleurs, c’est plutôt l’adolescence tout court, voire l’adolescence un peu à la bourre… Et l’UN des problèmes avec ma mère, c’est qu’elle n’a jamais sérieusement envisagé que je puisse grandir. Ce n’est pas une mère, c’est Protector, un vrai garde du corps. Ça cache quoi tout ça?

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.