Olivier LIRON

 

Portrait © Coline Sentenac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Olivier Liron est né en 1987.

Normalien et agrégé d’espagnol, il enseigne la littérature comparée à l’université Paris 3-Sorbonne Nouvelle avant de se consacrer à l’écriture et au théâtre. Il se forme en parallèle à l’interprétation et à la danse contemporaine à l’École du Jeu et au cours Cochet.

Son premier roman, Danse d’atomes d’or, est publié en 2016 chez Alma Éditeur. Il est également l’auteur de pièces de théâtre, de scénarios pour le cinéma et de fictions sonores pour le Centre Pompidou. En 2017, il adapte son roman Danse d’atomes d’or pour le cinéma dans le cadre de la promotion « Adaptation de romans » de la Fémis.

En 2018, il crée le spectacle La vraie vie d’Olivier Liron.

Son deuxième roman, Einstein, le sexe et moi, est paru en 2018 chez Alma Éditeur.

Liens externes :

https://www.parismatch.com/Culture/Livres/De-Julien-Lepers-a-son-premier-roman-Olivier-Liron-est-un-champion-1572760

https://www.respectmag.com/31351-olivier-liron-linclusion-forcee-est-parfois-tout-aussi-violente-que-lexclusion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Einstein, le sexe et moi
Alma éditeur – Septembre 2018

« Je suis autiste Asperger. Ce n’est pas une maladie, je vous rassure. C’est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J’ai joué au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi. »

C’est un roman à la fois drôle et bouleversant, un appel à l’acceptation de la différence qui ne laisse pas indifférent. Einstein, le sexe et moi raconte l’histoire d’Olivier Liron qui a remporté dix fois le jeu “Questions pour un champion”, avant de changer de vie pour devenir écrivain. Dans ce récit, il nous perd dans les coulisses de l’émission télévisée pour mieux se dévoiler, et raconte sa vie marquée par le rejet et les violences subies durant l’adolescence, en raison de sa « différence ».

 

 

 

 

 

 

 

Danse, d’atomes d’or
Alma éditeur – Août 2016

 

Un soir chez des amis, O. rencontre Loren, une acrobate fougueuse et libre aux cheveux couleur de seigle. Ils s’éprennent follement, s’étreignent et s’aiment le jour et la nuit dans la ville qui leur ouvre les bras. Mais Loren disparaît sans un mot. Inconsolable, têtu, O. la cherche jusqu’à Tombelaine en Normandie. Là, il apprendra pourquoi la jeune fille, si solaire et fragile, est partie sans pouvoir laisser d’adresse.

Librement inspiré d’Orphée et Eurydice, le ballet de Pina Bausch, Danse d’atomes d’or propose une nouvelle version du mythe.

D’une beauté à couper le souffle, écrit avec la rage de vivre, le premier roman d’Olivier Liron s’inscrit dans le droit fil de L’écume des jours de Boris Vian.

 

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.