Pierre SOLETTI

Pierre Soletti est un tricoteur de mots, bidouilleur de sons, tripatouilleur d’encres diverses (de celles qui s’obstinent longtemps sur les doigts…).
Il a publié une vingtaine de livres d’une écriture empreinte de fausse naïveté, de mots simples mais créant des surprises langagières, des juxtapositions graphiques ou lexicales, bref, il développe une poésie sans cesse animée, revendiquant de maltraiter la langue, en bon « poète agité » qui se respecte.
Il se produit régulièrement sur scène : lectures publiques ou concerts avec Facteur Zèbre.
Ses écrits ont donné lieu à la création de spectacles multimedia.
Né en 1971, Pierre Soletti vit dans la région toulousaine.

Liens externes : http://pierresoletti.fr

Poèmes pour affronter le beau temps
Auteur : Pierre Soletti
Illustratrice : Clotilde Staës
Éditeur : Le port a jauni
Septembre 2017
Poésie à partir de 7 ans
Les Poèmes pour affronter le beau temps (et profiter du mauvais) sont des considérations humoristiques sur le temps qui passe et la scansion des saisons. La forme répond au fond du texte : ainsi, le mot tunnel devient graphique grâce à ses deux -nn- agrandis. Le mauvais temps, quant à lui, s’écrit en gouttes de pluies. Les illustrations sont des gravures rehaussées à l’encre. Ces poèmes peuvent être lus par tous les temps, en toutes saisons et à partir de 7 ans.

Le silence, ses rebords
Auteur : Pierre Soletti
Éditeur : La passe du vent
Mai 2017
Album à partir de 3 ans
Le recueil de poésie Le silence, ses rebords de Pierre Soletti offre de subtils fragments d’un discours délicatement poétique et délicieusement énigmatique.
Les suites incertaines d’une affection soudaine et grave se révèlent, au fil des pages, entre murmures et silences, clameurs et chuchotements.
Pierre Soletti, homme de scène, « performeur », musicien, avec son groupe Facteur Zèbre, fait ici preuve d’une intelligente retenue. Il nous propose un recueil où la vie résiste aux assauts de l’imprévu, avant de finir par imposer son souffle et ses élans.
L’entretien, en fin d’ouvrage, amène un approfondissement éclairant.

Je travaille pas
Collection Petit va !
éditée par le Centre de Créations pour l’Enfance – Maison de la Poésie de Tinqueux
animée par Pierre Soletti et mise en vie par Dominick Boisjeol
Des livres faits mains pour être lus debout sur ses pieds (encore que couché, ça marche aussi du moment qu’on reste debout dans sa tête).
Une collection en N&B pour voir la vie de toutes les couleurs !

 

Quand le vent chante
Illustrations de Sylvie Durbec
Éditions Les carnets du dessert de lune, coll. Lalunestlà – 06/2014
Quand le vent chante
le zèbre rêve en couleur
Quand le vent chante
les arrosoirs se dispersent
Quand le vent chante
les cantatrices s’enrouent autour de leur écharpe
Un petit livre qui vous souffle, souffle ses poèmes au creux de l’oreille.

J’AIME
Motus, Collection Mouchoir de poche – 2013
J’AIME est un hymne à la vie, une très poétique déclaration d’amour aux éléments, aux êtres, aux choses avec un personnage lunaire qui fait penser parfois au Plume d’Henri Michaux.
Selon le principe de la collection qui met l’accent sur l’auteur, Pierre Soletti, d’habitude non illustrateur, a composé lui-même joliment les images.

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.