Corinne Royer

©Laurent d’Oliviera pour Actes sud

Originaire de Saint-Étienne, Corinne Royer est directrice d’une agence de communication.
Elle est également réalisatrice, notamment d’un documentaire sur le Parc du Pilat et d’un reportage sur les camps de réfugiés en Macédoine pendant le conflit au Kosovo.
Corinne Royer écrit depuis l’enfance, juste pour le plaisir de l’écriture, mais ce n’est qu’en 2009 qu’elle publie son premier roman, M comme Mohican, aux éditions Héloïse d’Ormesson. Son deuxième roman,  La Vie contrariée de Louise (éditions Héloïse d’Ormesson) reçoit en 2012, le Prix Terre de France La Montagne. Et leurs baisers au loin les suivent est publié en 2016 aux Editions Actes sud.

 

Lien externe
Corinne Royer présente Et leurs baisers au loin les suivent – Vidéo Mollat – Février 2016

Et leurs baisers au loin les suivent
Et leurs baisers au loin les suivent
Editions Actes sud – Janvier 2016

Cassandre vient déclarer à la gendarmerie la disparition de son mari. Pourtant elle sait où il se trouve, et qu’il ne reviendra plus. Bientôt, elle reçoit de mystérieux courriers annonçant des révélations au sujet du passé de Léon. Que peut-elle ignorer de cet époux taiseux, qu’elle a aimé résolument un tiers de siècle durant dans le quotidien rugueux d’une ferme de Saône-et-Loire ? Et connaissait-il bien sa femme, son étrangère à la peau sombre qui ne lui a pas donné d’enfant et n’a cessé de rêver du lointain pays de ses ancêtres ? On ne mesure jamais les zones de violence que recèle toute vie, la part de mensonge que contient tout amour, la force des liens qui nous attachent à la terre et aux hommes.
D’Haïti à la mer Égée, de l’Algérie au Mexique, de l’Antarctique aux États-Unis, ce roman fiévreux à l’écriture envoûtante explore les géographies intimes au hasard desquelles les fragiles destins humains s’abîment, se heurtent et malgré tout se bâtissent.

La Vie contrariée de Louise
Éditions Héloïse d’Ormesson – 2012

Lorsque James Nicholson apprend l’existence d’une grand-mère qui vit en France, au Chambon-sur-Lignon, il est trop tard. Comme seul testament, Louise laisse à son petit-fils venu des États-Unis un cahier rouge, journal intime de sa jeunesse. Au fil des pages lues par Nina, serveuse dans le petit hôtel où il séjourne, l’Américain découvre que le village protégea des milliers de réfugiés sous l’Occupation.
Pourtant, même les plus belles histoires recèlent leur part d’ombre et de mystère. De la liaison de Louise avec Franz jusqu’au terrible secret des enfants cachés, James plonge dans un passé familial où la barbarie bouscule l’innocence et l’amour. Nul ne peut tout à fait se soustraire à son destin, mais il appartiendra à Nina, la lectrice, de décider si toute vérité est, ou non, bonne à dire.
Réminiscences du Liseur, désirs clandestins, sensualité de la lecture, La Vie contrariée de Louise est un suspense bouleversant.

Fiche mise à jour pour l’édition 2016 de La Fête du Livre de Merlieux

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.