Léo LAPOINTE

©Droits réservés

Léo Lapointe, né en 1953 à Boulogne sur mer, partage sa vie entre Côte Picarde, Belgique et des missions à l’étranger, Afrique, Moyen-Orient, Amérique Latine.
Loin de sa vie professionnelle consacrée aux questions plutôt arides de la politique sociale et des problématiques de l’emploi, il écrit des polars.
Cinq ont été édités par la maison régionale Ravet Anceau de Lille, Le vagabond de la Baie de Somme, La Tour de Lille, Mort sur la Lys, Droit de Véto, l’Africaine du Havre, un titre, Veuve Coquelicot, est édité par les Nouvelles Editions Krakoën et les derniers, Le Planqué des Huttes et Quai des Luttes, chez Pôle Nord Editions

Tous ces ouvrages ont la particularité d’être solidement ancrés dans leur environnement géographique, qu’il s’agisse du Nord, de la Picardie, de la Normandie ou de la Champagne, et dans des contextes économiques et professionnels toujours très documentés. S’ajoutent les derniers titres, Le Planqué des Huttes et Quai des Luttes, qui se passent notamment en Baie de Somme dans le contexte historique de la guerre 14-18 et de l’immédiat après-guerre.
Le premier titre édité il y a dix ans,  « Le vagabond de la Baie de Somme », est toujours présent dans les rayons et il a fait l’objet d’une adaptation audiovisuelle diffusée en juin cette année sur FR3.

Contact : leo.lapointe@skynet.be

Quai des luttes
Pôle Nord Éditions – 12/2016

Saga sociale autour d’une famille de paysans picards, Quai des luttes est la suite du Planqué des huttes, paru en 2015. On y retrouve Rémi, le petit dernier de la famille Coulon qui fuit une guerre qui le rattrape. Sous une identité d’emprunt, il se retrouve embarqué sur un navire de guerre pour la Russie. Ouvrière à Paris, sa soeur France fréquente les milieux anarchistes. Restée au village où elle se prépare au métier d’institutrice, Jeanne la cadette est témoin de la transformation des travailleurs chinois du camp de Noyelles en fuyards hors-la-loi.

Le Planqué des huttes
Pôle Nord Éditions – 06/2014

Au printemps 1917, un contingent de travailleurs chinois arrive à Nolette, petit village picard à quelques kilomètres de la baie de Somme. Ils ont été recrutés dans leur pays par l’armée britannique pour travailler à l’arrière du front. C’est une main-d’œuvre docile, taillable et corvéable à merci, que découvrent les paysans picards. Parmi eux la famille Coulon, dont l’un des membres, militant anarchiste, a été envoyé au bagne pour un crime qu’il n’a pas commis. Pour les Coulon, surveillés par la police, comme pour les Chinois, esclaves des Anglais, la guerre aura des conséquences dramatiques.


Veuve Coquelicot
Krakoen – 2013

Une vieille dame héritière d’un empire économique dont le fleuron est une prestigieuse maison de champagne, un conflit familial, des vautours qui guettent, certains depuis le sommet de l’Etat, voilà les ingrédients de l’affaire Berthe Woettencourt. Quand débarque une jeune journaliste un peu naïve, envoyée pour écrire une biographie de la vieille dame, rien ne va se passer comme prévu. De la glace dans le champagne, c’est un crime !


Droit de véto
Ravet Anceau – 2010

Le meurtre d’un vétérinaire au petit matin dans une pâture du littoral picard est-il l’oeuvre d’un rôdeur comme le pense le Parquet ? Le gendarme Paul Beauvillian accepte la version officielle sans y croire. Mais quand on découvre que plusieurs vétérinaires sont morts dans des circonstances étranges un peu partout en France, l’affaire prend une tournure différente. Visiblement, quelqu’un règle ses comptes avec une ancienne promotion d’étudiants de l’école vétérinaire de Toulouse. Au fin fond de la campagne picarde, le gendarme Beauvillain suit l’enquête avec intérêt.


La Tour de Lille
Ravet Anceau – 2007

La Tour de Lille est le siège d’une grande administration régionale, dirigée par un futur ministre. Quand un chef de service est retrouvé mort dans l’ascenseur de la direction, une chape de plomb s’abat sur le personnel. La police est priée de clore rapidement le dossier et de conclure à un suicide, même si l’arme utilisée par le défunt est introuvable. S’il s’agissait d’un meurtre déguisé en suicide ?
La découverte par la Cour des Comptes d’irrégularités dans l’attribution de fonds européens relance l’affaire. L’inspecteur Bernard réussit à poursuivre l’enquête malgré les pressions et le silence qui règne dans les bureaux de la Tour de Lille.
Ce roman est inspiré de faits réels.


Le vagabond de la Baie de Somme
Ravet Anceau – Novembre 2005

C’est un retraité du coin qui a découvert son cadavre : l’Eugène était un vagabond. Il a eu le crâne explosé par un tir de fusil de chasse. Dans la Baie de Somme, on a plus l’habitude des accidents de chasse que des meurtres.
Paul Beauvillain, un jeune gendarme idéaliste pas vraiment convaincu par son choix de carrière, va tout faire pour découvrir la vérité. Et la vérité s’avère bien dérangeante : quand ses recherches l’orientent vers une assemblée de notables, son chef lui demande de suivre une autre piste ; piste qui le mène vers un bijoutier que tout accuse. L’enquête est bâclée, le dossier classé, mais Paul est convaincu que le bijoutier est innocent et qu’il faut chercher ailleurs les coupables, y compris dans les plus hautes sphères du pouvoir.

Lien externe

http://edition.ravet-anceau.fr/produit/le-vagabond-de-la-baie-de-somme-n-1

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.